logo Steeple

Stratégie de pré-boarding, ou l’art de ne pas se faire poser un lapin

Stratégie pré-boarding

14 % des entreprises ont déjà dûes faire face à un collaborateur qui ne se présente pas lors de son premier jour en entreprise

D’après le Cabinet Robert Walters

Le fait est que ça arrive plus souvent qu’on ne le pense. Et, une fois la longue phase de recherche et de recrutement passée, vous n’avez pas envie de vous faire poser un lapin ! Dès lors, mettre en place une stratégie de pré-boarding devient primordial, au même titre que l’onboarding. En effet, pourquoi accorder de l’importance à l’arrivée d’un nouveau collaborateur s’il a été complètement oublié depuis vos dernières négociations ?

Pourquoi s’attarder sur le pré-boarding ?

L’absence de communication entre la promesse d’embauche et la date d’intégration fait partie des principales justifications du refus de se présenter le premier jour pour 35 % des candidats interrogés par le Cabinet Robert Walters !

Prendre soin de son futur collaborateur avant son arrivée vous permettra de réduire le risque qu’il ne change d’avis et décide finalement d’intégrer une autre entreprise (ou rester dans son entreprise actuelle pour un meilleur salaire/poste). Également, cela vous fera gagner du temps sur toute la phase d’onboarding.

Mais comment gérer cette période intermédiaire durant laquelle vous devrez maintenir le contact et commencer à créer des liens avec votre futur salarié que vous ne connaissez finalement que peu ?

C'est parti !

#1 Organiser une rencontre avec sa future équipe

Pour s’intégrer dans sa nouvelle entreprise, rien de tel qu’une rencontre informelle. Apprendre à se connaître autour d’un verre ou même d’un repas est idéal. Lorsque le premier jour arrivera, le candidat reconnaîtra ainsi des visages familiers et se sentira moins stressé. Il saura qui sont ses collègues et quelles missions leurs sont attribuées.

Nous vous l’expliquions dans notre article « Boire un verre (ou plus) avec ses collègues », 60 % des salariés estiment que l’afterwork est important pour le bien-être en entreprise. Ne négligez pas cette étape 😉

#2 L’intégrer dans l’outil de communication interne

Vous utilisez un outil pour communiquer en interne ? Intégrez-y votre nouveau collaborateur avant son arrivée.

Il pourra ainsi se familiariser avec l’outil, les habitudes de communication au sein de l’entreprise et les interactions entre les collaborateurs. Il sera également au courant des sujets en cours avant son arrivée.

#3 Prendre de l’avance sur la partie administrative


Il n’y a rien de pire que d’être submergé par la paperasse administrative quand on commence un nouveau travail. Le collaborateur sera déjà noyé sous les informations liées à l’entreprise et à son poste, évitez d’en rajouter avec des éléments qui peuvent être anticipés.

Ainsi, pensez à prendre contact en amont (par téléphone ou par mail) avec votre futur salarié. Vous pourrez lui envoyer son contrat pour qu’il prenne le temps de le lire, des informations liées à la mutuelle, etc.

#4 Expliquer le programme de la première journée / semaine

Profitez également de cette prise de contact pour lui annoncer le programme de sa première journée, voire de sa première semaine. C’est toujours plus rassurant de savoir à l’avance que notre emploi du temps sera bien chargé : rendez-vous avec le président, présentation des pôles de l’entreprise, présence aux différents points hebdos, etc. et pourquoi pas un déjeuner avec ses collègues ou une sortie dans la semaine !

#5 Envoyer régulièrement du contenu sur l’entreprise

Et si vous pensiez à inscrire votre nouvelle recrue à votre newsletter ? Destinée à vos prospects ou clients, elle peut lui permettre de se faire une idée de la manière dont vous communiquez avec eux et la tenir informée de vos actualités.
Par exemple, chez Steeple nous présentons nos derniers articles et nouveautés produit ainsi que l’astronaute du mois dans notre newsletter Pleine Une ! Découvrez un exemple de la version du mois d’octobre.

En lui envoyant régulièrement du contenu sur votre entreprise, vous gagnez du temps sur le processus d’onboarding et maintenez un lien régulier !

Vous l’aurez compris, intégrer correctement ses nouveaux collaborateurs est primordial. Mais cela commence bien avant le Jour-J.
Vous devez maintenir le contact durant la période charnière entre la promesse d’embauche et la date d’arrivée afin d’éviter qu’on ne vous pose un lapin !


Pour ne pas rater une miette de nos actualités Ressources Humainesinscrivez-vous à notre newsletter ! 👇

Une newsletter qui ne ressemble à aucune autre

Chaque jour de pleine lune, recevez nos meilleurs conseils, un article mystère, le meilleur de l’actualité Steeple et l’astronaute du mois !

Articles recommandés