logo Steeple

Coupe du monde féminine, faire avancer les inégalités au-delà du cadre sportif

inegalite_entreprise

Les femmes sont à l’honneur cette année dans le monde sportif avec la Coupe du monde féminine qui a débuté le 7 juin dernier. C’est l’occasion parfaite d’aborder le sujet de l’égalité des sexes au sein de la société, aussi bien dans le sport que dans l’entreprise.

« La Coupe du monde féminine va faire bouger les lignes de notre société », estime Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF.

Tout a été mis en œuvre pour faire de cette Coupe de monde un événement à la hauteur de la Coupe du monde masculine 2018 : couverture médiatique, événementiel, outils, stratégies …

Nous savons tous que le football féminin n’a pas encore la même influence que le football masculin, mais il gagne à être connu. Cette année, les Bleues vont se battre sur le terrain et prouver que le football n’est plus uniquement un sport d’hommes !

C’est donc l’occasion parfaite d’aborder le sujet de l’égalité des sexes au sein de la société, aussi bien dans le sport que dans l’entreprise.

Chez Steeple, les femmes prennent le pouvoir cette année !

Il serait bien beau de parler des autres si nous ne le faisons pas déjà en interne non ?

Nous l’avions annoncé en début d’année, notre résolution pour 2019 est de rétablir la parité hommes/femmes chez Steeple. Après 5 recrutements féminins et un nouveau prochainement, nous pouvons valider ce 1er point.

Et concernant nos clients ? À l’occasion de la Coupe du monde féminine, nous avons développé le module « Coupe du Monde Féminine ». Un module permettant aux utilisateurs Steeple de pronostiquer tous les matchs et ainsi créer de l’interaction entre les salariés au sein de leur entreprise.

Mais ce n’est pas tout ! D’autres entreprises mettent en place des actions pour lutter contre les inégalités.

Vous adorez jouer au babyfoot et mettre une raclée à vos collègues ? Mesdames, sachez que vous pourrez faire partie de l’équipe ! Pour sensibiliser à la mixité et à la parité dans le sport, Bonzini a présenté un babyfoot mixte, composé de 11 joueurs et 11 joueuses. Une première !

Crédits : Bonzini

Une égalité homme-femme garantie par la loi, mais encore loin d’être acquise


72% des Français estiment qu'il reste encore beaucoup à faire pour l'égalité homme/femme au sein des entreprises

Selon un sondage du CSA pour Les Echos

Et pourtant, la France fait partie des 6 pays accordant les mêmes droits aux femmes qu’aux hommes selon la Banque mondiale. En France, les femmes sont payées en moyenne, tous postes confondus, 25% de moins que les hommes. À poste et âge égaux, l'écart est de 9%.

D'après Equal Mesures 2030, aucun des 129 pays étudiés n'a complètement atteint la promesse d'égalité entre les sexes. Elle ne sera pas atteinte non plus au niveau mondial d’ici 2030.

Même si la proportion des femmes actives augmente en France, elles sont encore sous-représentées dans les plus hautes fonctions des entreprises. C’est pourquoi de grandes entreprises telles que BNP Paribas, Danone, Sodexo ou encore MAIF font bouger les lignes pour favoriser l’égalité hommes-femmes et faire sortir les femmes de l’ombre.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tous les 1er mardis du mois, retrouvez 4 idées d’articles autour de la communication, les dernières fonctionnalités Steeple et les prochains ateliers dans votre région.

Articles recommandés