logo Steeple

Comprendre l’entreprise d’aujourd’hui grâce aux 4D

Comprendre l’entreprise d’aujourd’hui grâce aux 4D

L’arrivée des nouvelles générations et la révolution numérique perturbent les pratiques de management mises en place depuis des dizaines d’années. Les managers doivent s’adapter à ces changements pour ne pas être largué. Pour les aider, nous avons théorisé, ce qui pour nous sera l’entreprise de demain, à travers le prisme des 4D.

Désintermédiation

Le mode de management pyramidal, devenu trop rigide, n’est plus en adéquation avec le monde professionnel d'aujourd'hui. Ce sont donc des organisations de plus en plus horizontales avec un management beaucoup plus souple et collaboratif qui voient le jour.

Selon 62% des Français, le mode de management horizontal permet d’être plus efficace au travail

D’après une étude d’Ipsos et Revolution@Work

Cette nouvelle forme d’organisation se fonde sur l’individu, sa force de travail et sa capacité à être moteur du changement. Il y a désormais moins d’intermédiaires envers la hiérarchie, mais également entre les collaborateurs.

Il devient possible de dialoguer directement avec son N+2, N+3, ce qui permet une meilleure transmission de l’information.

Un collaborateur heureux, c’est 31 % de productivité en plus, deux fois moins de risques de maladie, six fois moins d’absentéisme et 55 % de créativité en plus.

D’après une étude menée par Harvard et MIT

Le manager se concentre désormais sur l’ensemble des travailleurs afin d’établir de nouveaux liens de confiance. Compréhensif et à l’écoute de tous, il n’interviendra que lorsque son équipe le sollicitera afin que ses collaborateurs deviennent autonomes. Ils monteront petit à petit en compétences, auront plus de responsabilités, ce qui les motivera dans leur travail.

De grands groupes comme SNCF, MACIF ou AccorHotels instaurent des Shadow Comex. Souvent composé de jeunes cadres de moins de 35 ans, le Shadow Comex est un comité de direction junior qui a pour mission d’émettre des recommandations sur les projets stratégiques de l’entreprise avec un regard nouveau, plus jeune.

Pour faciliter la désintermédiation et favoriser la collaboration, les entreprises décloisonnent leurs espaces de travail.

Décloisonnement

Le manager de demain est capable d’assurer à la fois l’autonomie de ses collaborateurs et leur confort, en leur fournissant notamment un environnement de travail chaleureux et inspirant.

En 2018, 20% des employés français travaillaient en Open Space.

D’après France Culture

Afin de mieux travailler en équipe, de plus en plus d’entreprises choisissent l’Open Space comme mode d’aménagement du lieu de travail pour leurs salariés. Le concept d’Open space est né aux Etats-Unis. L’idée est de réunir les bureaux dans un espace ouvert et sans cloisons : un environnement de travail tourné vers la collaboration, la co-construction, le partage d’idées.

Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts.

Isaac Newton

Effectivement, au-delà de ce décloisonnement physique, les managers créent des passerelles entre les différents services. Ils font en sorte que l’information circule librement et permet une gestion de projet plus agile. De plus, cela favorise le travail intergénérationnel avec des espaces de discussions ouverts, où toutes les générations peuvent échanger et apprendre ensemble.

En 2015, Facebook a emménagé dans un nouveau bâtiment en Californie. L’objectif était de créer l’espace parfait pour favoriser le travail collaboratif des différentes équipes. L’espace devait créer le même sentiment de communauté et de connexion entre les équipes que le réseau social.

Le décloisonnement est une étape obligatoire vers moins de règles, plus de souplesse et plus d’autonomie au sein de l’entreprise.

Déréglementation

Pour engager ses collaborateurs et leur procurer du bien-être, un manager doit utiliser des règles plus souples en restant constamment à l’écoute de leurs besoins.

55% des français actifs souhaiteraient choisir plus librement l’aménagement de leur temps de travail pour plus de bien-être et plus d’efficacité.

D’après une enquête de Sociovision pour Actineo

Pour se sentir bien au travail, les salariés ont besoin de sens, d’autonomie et d’un environnement de travail suffisamment flexible comme par exemple des horaires de travail aménagés ou plus d’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle. ⅓ des Français qui travaillent en bureau souhaiteraient pratiquer le télétravail.

De nouvelles façons de communiquer apparaissent pour supprimer ce qui, auparavant, était très codifié. Les réunions et les rendez-vous se font désormais près de la machine à café pour ne pas perdre de temps. Les règles de politesse dans les mails ne sont plus exigées.

Ce nouveau mode de management, moins contraignant, rassemble les pratiques qui permettent de mieux se comprendre et mieux travailler en entreprise.

Des temps de travail collaboratif et des séminaires originaux sont organisés pour rendre le travail en équipe plus agréable et plus efficace. D’après une étude Ipsos, 83% des salariés qui pratiquent déjà le travail collaboratif estiment qu’il a un impact positif sur la motivation.

La mobilité des collaborateurs, le travail collaboratif et les nouvelles façons de communiquer sont désormais possibles grâce à la dématérialisation et à l’utilisation d’outils numériques.

Dématérialisation

Aujourd’hui, la dématérialisation est au cœur de la transformation numérique des entreprises, le papier n’est plus l’outil. Le digital va accompagner les managers au quotidien et les aider à suivre leur équipe facilement.

Un collaborateur passe 20 à 40% de son temps à chercher une information !

D’après Les Digiteurs

À l’inverse des documents papiers, les collaborateurs peuvent archiver, traiter, partager et consulter un contenu numérique, en tout lieu et à tout moment. Les outils technologiques permettent de faciliter les échanges, de disperser plus rapidement une information, de gagner du temps et de l’argent.

Grâce à la dématérialisation, les salariés vont pouvoir partager plus facilement leurs succès avec leurs collègues.

Pour assurer la réussite d’un projet de dématérialisation, la conduite du changement est un élément-clé. Il est indispensable de former, informer et accompagner les collaborateurs afin de faciliter l’intégration de nouveaux outils, de nouvelles pratiques.

60% des collaborateurs qui travaillent dans des espaces numériques expliquent être plus motivés et plus heureux au travail et 43% affirment avoir plus d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

D’après une étude de Aruba Networks

Pour manager et engager l’ensemble des collaborateurs, il faut utiliser des outils simples, digitaux et modernes. Il existe aujourd'hui une multitude d’outils :

  • Communication interne : Steeple, 1ère solution de communication phygitale
  • Travail en équipe : Slack, Microsoft teams
  • Suivi de projet : Trello
  • Visioconférence : Hangout, Skype

Ces 4D ne sont aujourd’hui plus une théorie mais une réalité. Une réalité portée par la nouvelle génération déboulant sur le marché du travail. Les entreprises qui n’arriveront pas à s’y adapter verront leurs collaborateurs quitter le navire rapidement et n’arriveront plus à recruter. Nous trouverons alors une grande part d’entreprises contraintes de refuser des contrats face au manque de ressources internes.

Inscrivez-vous à la newsletter !

Tous les 1er mardis du mois, retrouvez 4 idées d’articles autour de la communication, les dernières fonctionnalités Steeple et les prochains ateliers dans votre région.

Articles recommandés