Management

Quelle communication managériale pour annoncer le départ d’un salarié ?

Le départ d’un collaborateur est un moment clé de la vie d’une entreprise. Quelle qu’en soit la raison – départ volontaire, rupture conventionnelle ou licenciement – la communication managériale autour de cet évènement doit être menée intelligemment afin de désamorcer les tensions qui pourraient en résulter. 

Comment communiquer, de quelle manière et par quels moyens ? Découvrez dans cet article les bonnes pratiques du manager communicant liées au départ d’un salarié. 

#1 – La bonne posture à adopter pour une communication réussie

Non à l’improvisation


L’annonce d’un départ ne s’improvise pas, bien au contraire. Après avoir reçu la nouvelle, n’en parlez pas de manière désordonnée à toute personne croisant votre chemin. En ce sens, demandez au collaborateur concerné de garder cette décision pour lui afin de vous laisser le temps de préparer votre communication interne

Néanmoins, agissez rapidement. En retardant l’annonce officielle, vous prenez le risque d’assister à la circulation de rumeurs. Vous ralentissez également l’organisation de la suite des évènements. 

En fonction des causes du départ, essayez de comprendre ce qu’il s’est passé et préparez des réponses aux questions que l’on va vous poser : 

  • Pourquoi veut-il partir ? 
  • A-t-on cherché à le retenir ? 
  • Quels reproches fait-il à l’entreprise ? 
  • Va-t-il chez un concurrent ? 
  • Quelles sont les raisons de son licenciement ? 
  • Pourquoi son contrat n’est-il pas renouvelé ? 

Répondez avec honnêteté et franchise à ces questions et préparez un discours à tenir face aux interrogations de chacun. Vous offrirez ainsi cohérence et stabilité à vos équipes mais aussi à votre hiérarchie. Si vos propos évoluent au fur et à mesure des interactions, vous risquez de semer confusion et méfiance au sein de l’entreprise.

Transparence et professionnalisme : vos meilleures armes H3

Lors de vos échanges, adoptez une posture rassurante qui renforcera votre position de manager ou de dirigeant.

  • Soyez transparent : vos collaborateurs en ont besoin pour vous faire totalement confiance. La personne qui part appréciera également cette attitude. 
  • Restez neutre : vous pouvez exprimer vos émotions dans la mesure du raisonnable, sans dramatiser. Ne laissez pas votre amertume ou votre colère s’exprimer à travers vos propos. Faire preuve d’une neutralité dans les mots utilisés est important pour ne pas laisser la place à une mauvaise interprétation par l’un des collaborateurs.
  • Faites preuve d’objectivité : essayez de comprendre les motivations qui ont mené à cette décision et n’en faites pas une affaire personnelle.  

#2 – Comment communiquer : les bons canaux, les outils qui marchent

Etape 1 : Une communication orale auprès des équipes concernées

Pour simplement rassurer, vous pouvez réunir les collaborateurs directement concernées par le départ et leur annoncer la nouvelle. Apprendre qu’un collègue avec lequel on travaille chaque jour va partir dans un mail général n’est pas très agréable et peut générer du ressentiment. Vos pratiques managériales doivent prendre en compte la gestion des émotions de vos collaborateurs

Etape 2 : un e-mail pour annoncer la nouvelle

Vous pouvez ensuite envoyer un e-mail à l’intégralité du personnel de votre entreprise. Bien qu’il soit un peu froid et impersonnel, cet outil de communication permet de toucher tout le monde en même temps, de manière rapide. Dans votre message, annoncez la nouvelle avec neutralité et expliquez la raison du départ. Finissez en rassurant vos salariés : ils pourraient penser que l’entreprise rencontre des difficultés financières ou de management. 

Etape 3 : Une publication pour dire au revoir

Une fois la nouvelle annoncée, vous pouvez utiliser une solution de communication interne phygitale comme Steeple pour dire au revoir à votre salarié comme il se doit. Créez une publication dans laquelle vous lui souhaitez une bonne continuation par exemple. Ses collègues pourront à leur tour lui laisser des messages en commentaire. Et pourquoi ne pas proposer un sondage pour organiser une goûter ou une soirée d’adieu : date, activité, etc…

#3 – Manager ou dirigeant : quel est votre rôle ?

Vous êtes le garant d’une bonne communication

En tant que manager ou dirigeant, vous devez vous assurer que les informations concernant ce départ passent bien à tous les niveaux de communication

  • Au niveau ascendant : faites remonter au rang hiérarchique supérieur les problèmes qui ont abouti à ce départ.
  • Au niveau descendant : offrez des réponses claires et univoques à vos équipes pour éviter les remises en question, voire l’apparition d’une défiance.  
  • Au niveau transverse : communiquez avec les autres managers sur la pertinence des pratiques relationnelles mises en place dans l’entreprise, surtout si le turn-over est important. 

Être à l’écoute du collaborateur qui part et des autres

Le management nécessite des qualités d’écoute active et d’empathie. Soyez ouvert aux demandes du collaborateur que vous perdez. Peut-être souhaite-t-il quitter l’entreprise discrètement ou rester évasif sur les raisons de son départ.

En parallèle, accueillez avec bienveillance les inquiétudes et émotions des membres de votre équipe. Ils se posent 1001 questions : 

  • Allez-vous engager un remplacement ? 
  • Le travail va-t-il être réparti entre ceux qui restent ? 
  • Les équipes vont-elles être remaniées ? 

Motiver et fédérer votre équipe

Enfin, lors de ce type d’épisode déstabilisant, votre rôle de manager est de s’assurer que l’équipe reste motivée et solidaire. Pour cela, vous pouvez :

  • Favoriser une verbalisation émotionnelle afin de désamorcer les tensions.
  • Clarifier au maximum la situation en répondant à toutes les questions. 
  • Établir un plan d’action de manière collaborative pour renforcer la cohésion. 
  • Fixer des objectifs réalistes au vu de la nouvelle situation. 
  • Rappeler votre soutien et votre confiance en eux pour rebondir.

#4 – Préparez le remplacement de votre collaborateur

Annoncer la suite des évènements

Très rapidement, les salariés voudront savoir si leur collaborateur va être remplacé. Par quel type de profil ? Dans combien de temps ? Etc.. Il est essentiel pour leur bien-être que vous vous rapprochiez rapidement du service des Ressources Humaines afin d’obtenir des réponses fermes à leurs questions. Ne les faites pas patienter trop longtemps. L’incertitude est source de stress et de désengagement.

Inciter les promotions internes

Et si l’un de vos salariés souhaitait reprendre le poste qui se libère ? Maîtriser la communication interne de son entreprise, c’est aussi connaître les aspirations de chacun

Si certains se sentent à l’aise pour exprimer leurs désirs, d’autres ont un tempérament plus réservé. Prenez le temps d’inciter les candidatures internes à se manifester. Envoyez un mail à tous les collaborateurs de l’entreprise pour leur communiquer que le poste est ouvert à tous, et que chacun peut postuler s’il le souhaite.

Sélectionner le candidat

Etablir le bon profil du candidat, détailler les missions du poste, créer l’offre d’emploi, trier les candidatures reçues, préparer les bonnes questions pour l’entretien, rencontrer individuellement les candidats… Le process du recrutement peut s’avérer long.

Et si vous mettiez vos collaborateurs à contribution ? C’est un excellent moyen de donner de l’importance à leurs avis et de voir si le feeling passe entre eux. Si la personnalité du candidat plaît à l’un des collaborateurs, il y a alors plus de chance que le travail d’équipe se passe au mieux.

Organiser une phase de passation pour plus d’efficacité

Si vous recrutez un nouveau collaborateur, que ce soit en interne ou en externe, essayez de le faire rapidement. La période de préavis sera l’occasion pour le salarié qui s’en va de passer le relais à son remplaçant. Procéder ainsi permet à la nouvelle recrue de s’intégrer plus facilement. C’est aussi un excellent moyen de ne pas perdre en productivité

Voir un collaborateur partir est rarement une chose facile. Une bonne communication managériale permet de faciliter le processus et offre une occasion de resserrer les liens au sein de l’équipe et entre les différents services de l’entreprise. Voyez cet évènement comme une opportunité d’améliorer vos compétences managériales.  



Pour aller plus loin dans le développement de vos compétences et dans celles de vos collaborateurs, nous vous avons préparé un livre des recettes dédié à la direction.